COZE Paul

 

LE PÈLERINAGE DES SCOUTS DE FRANCE À LOURDES EN AOÛT 1927



 « Sur la grande pelouse du Gave, les tentes les plus hétéroclites sont assemblées. Depuis les tentes individuelles les plus variées jusqu’au Tepee indien qui sert à la Rédaction du Scout de France quotidien, en passant par les divers types de tentes de patrouilles ».
                                                 

Commentaire extrait du magazine Le Scout de France de 1927
 

Photo : Georges Ferney - Collection Christian Floquet

 

Ci-dessus Paul Coze, (aisément reconnaissable à sa célèbre chemise) à l’entrée du tepee de la Rédaction, crayon en main,  réalisant un dessin pour illustrer la revue Le Scout de France. 


 


 

LA CHEMISE DE PAUL COZE


 

Notre photo représente la chemise que le célèbre Paul COZE portait au Jamboree Mondial du Danemark en 1924. Nous avons vu une photo qui le représentait en Gare de Copenhague arborant cet "uniforme vitrine d'exposition", comportement fort inspiré de l'influence américaine.

Paul COZE était un très bon peintre de l'indianisme, il avait voyagé dans le "nouveau monde" et rencontré les Indiens. Il en avait rapporté l'indianisme et il le propageait.

Quelques uns des nombreux brevets de sa chemise sont du 1er type français, celui que la Grande Maison vendait aux E.D.F., E.U.F. et E.F., les trois associations qui existaient alors. Mais la majorité est du 2ème type, lancé par les EDF et les EUF en 1920.

N.D.L.R. : le 1er type SDF n'apparut qu'en 1930. Une bonne partie des brevets et insignes figurant sur cette chemise ont leurs couleurs passées par le soleil. Bien que cette chemise ait 75 ans, elle pourrait être en bon état si elle n'avait pas été trop longtemps exposée près d'une fenêtre.

Au dessus de la poche droite, on voit trois insignes de camps, où nous reconnaissons le wigwam en feutrine verte avec croissant d'argent (insigne du camp de la Croix Saint Ouen, Oise, en 1921), et l'insigne du premier Chamarande buches noires et feu rouge signalé dans la revue Le Chef. Par contre, nous n'avons pas identifié le 3ème insigne blanc et bleu, qui semble représenter une trace de pied.. 

Paul COZE servit chez les Scouts de France, d'abord avec l'Abbé Cornette à la Paroisse Saint Honoré d'Eylau (Paris), puis à l'échelon national où il dessina des affiches, des cartes postales, et illustra la revue "Le Scout de France". C'est lui qui remarqua et mit en piste l'Eclaireur Pierre JOUBERT, le formidable dessinateur des S.D.F..

Cette chemise se trouve au Musée Larigaudie du Village de RIAUMONT à LIEVIN (Pas de Calais).


Une imposante pièce de collection 

 

Dans le même style, voici une autre pièce de collection. Un chef probablement très "m'as tu vu" d'Ile de France (à moins qu'il ne s'agisse d'un collectionneur ingénieux), a eu l'idée de présenter, cousus sur la manche d'une chemise d'uniforme, ce très bel ensemble de brevets français du 2ème type, donc de la série lancée aprés 1920. Cet ensemble comporte environ la moitié des brevets Eclaireurs de France ou Eclaireurs Unionistes existant entre 1920 et 1944. Les Scouts de France utilisèrent aussi ces brevets avant 1930, année d'apparition de leurs propres brevets tissés sur fond kaki, 3ème série de brevets français scouts.

Ces brevets du 2ème type sont brodés et font 26 mm de diamètre, plus petits que ceux de la première série (1911 à 1920). Ce 2ème type dura jusqu'à ce que le Scoutisme Français établisse à partir de la Guerre une série de brevets communs à toutes les associations masculines membres.

 

 


Paques 1926 - La Croix de Cavalaire (Var)

Paul Coze en costume d'indien.

 


Bibliographie de Paul COZE

 

1935